Slideshow

Annonce(s)

Examens de fin d’année (juin 2021)
Pour être admis au Collège l’année prochaine (2021-2022), les élèves doivent impérativement passer les examens de fin d’année en présentiel.
La Direction

<<<<<<>>>>>>

Le Collège Notre-Dame de Jamhour et le Collège Saint-Grégoire tiennent à rappeler aux parents que les informations officielles ne sont pas communiquées par WhatsApp…
Toutes les annonces sont publiées  sur leurs plateformes officielles : Sites web, Applications et Pages officielles Facebook et Instagram.

<<<<<<>>>>>>

Père Charbel Batour, S.J. au cours du journal télévisé de Télé Liban (29.05.2021)

Entrevue avec le R.P. Charbel Batour, S.J. au cours du journal télévisé de Télé Liban du 29 mai 2021 au sujet des examens de fin d'année et des défis majeurs auxquels font face les élèves.

Dates du Brevet Libanais 2021

Dates du Brevet Libanais 2021

Scolarité : troisième facture

Chers Parents,
Le Collège vous a fait parvenir par l’application mobile et par mail, la troisième facture de la scolarité de votre/vos enfant(s) et le détail des fournitures scolaires relatives à la classe de votre/vos enfants(s).

Nous vous rappelons que cette troisième facture comprend le solde de la scolarité, des fournitures et des frais de transports.

Elle devra être réglée avant le 11 juin 2021 auprès de l’une des banques suivantes, ou à la caisse du Collège (du lundi au vendredi de 7h30 à 14h).

  • Bank Audi
  • Bank of Beirut
  • Banque Bemo
  • Banque Libano-Française
  • BLOM Bank
  • BSL Bank
  • Byblos Bank
  • Crédit Libanais
  • Fransabank
  • Société Générale de Banque au Liban

En souhaitant à vos enfants une fin d’année scolaire paisible et fructueuse, nous vous prions de croire, chers Parents, à toute notre considération.

La direction

 

Pour toute information concernant les scolarités, vous pouvez envoyer un e-mail à l’adresse suivante : scolarite@ndj.edu.lb

Horaire de l'examen de fin d'année (E2) & programmes de révision

Veillée de chants et de méditation (22.05.2021)

Veillée de chants et de méditation

Samedi 22 mai de 19h30 à 20h30, en retransmission directe de l’église Saint-Joseph, rue Monnot – Achrafieh, sur la page Facebook facebook.com/jesuitsPRO

 

Admission des nouveaux élèves pour l’année scolaire 2021-22

Le Père Recteur
JR/4070/20

Jamhour, le 4 décembre 2020

Objet : Admission des nouveaux élèves pour l’année scolaire 2021-2022.

Madame, Monsieur,

Vous souhaitez que votre enfant effectue ses études au Collège Notre-Dame de Jamhour[1] ou au Collège Saint-Grégoire[2] (établissement affilié). Nous vous remercions de la confiance que vous témoignez ainsi à notre Établissement, et de l’intérêt que vous portez à notre Projet éducatif. Vous êtes priés de lire attentivement ce document fondamental et ce, avant de remplir la demande d’admission de votre enfant. L’adhésion à son contenu est la condition sine qua non pour procéder à l’inscription.

La classe où l’on entre au Collège est la classe de la Petite Section, c’est-à-dire cette fois pour les enfants nés en 2018 : du 1er janvier au 31 décembre 2018. Nous conseillons toutefois aux parents des enfants nés après septembre 2018 de reporter leur inscription à l’année suivante, car les statistiques et l’expérience nous ont montré que les enfants admis en Petite Section, n’ayant pas atteint l’âge de trois ans en septembre, rencontrent souvent des difficultés d’apprentissage.

Père Charbel Batour, S.J. invité du programme "Beirut al yawm" (Télé Liban)

Le R.P. Charbel Batour, S.J., invité de l’émission Loubnan al Yawm du 23 mars 2021 sur Télé-Liban, a développé les divers aspects de la crise du secteur éducatif au Liban et des sujets d’actualité.

Lettre des éducateurs au Pape François

Une équipe d’éducateurs engagés, suite au drame du 4 août, dans l’initiative « Crise et Résilience », a adressé au Saint-Père une lettre rédigée par un groupe de 24 éducateurs du Collège. Elle décrit les difficultés et les défis auxquels font face les éducateurs d’un Collège Jésuite au Liban, en ces temps abominables de crise à la fois économique et sanitaire, mais aussi les raisons qui les poussent à espérer et à agir.

La lettre a été remise au soir du 23 mars 2021 au Nonce Apostolique, Mgr Joseph Spiteri, pour le Pape François, en présence du Père Recteur, le R.P. Charbel Batour, S.J. accompagné de trois éducateurs.

Nous du Collège n°294, février 2021

[Nous du Collège n°294, février 2021 : version consultable en ligne, cliquez]
(version compatible desktop & smartphone)
(version pdf à télécharger 50MB - version BASSE RÉSOLUTION à télécharger 15MB)

Éditorial : Et le pays renaîtra de ses cendres !!

Charbel Batour, S.J.
Recteur

Ce Nous porte les stigmates, indélébiles, d’un événement majeur qui a secoué notre pays. Ces quelques pages consacrées à l’explosion du port – « attaque à la bombe », aux premiers dires du Président Trump ? – ne sont qu’un pâle reflet d’un drame que ne peut appréhender dans ce qu’il a d’effroyable aucun mot, aucune description, aucun discours. Le 4 août à 18h08, Beyrouth porte le deuil de ses enfants balayés par une double explosion apocalyptique... 2750 tonnes de nitrate d’ammonium ou 300 ? Quelle différence puisque le mal est fait ? 207 personnes ont perdu la vie, et plusieurs milliers de blessés ont envahi les services hospitaliers du pays et certains continuent d’en souffrir jusqu’à aujourd’hui. Un séisme d’une magnitude de 3,3 sur l’échelle de Richter et une déflagration dont les échos se sont fait entendre jusqu’à l’île de Chypre. Un monstre de fumée et de poussière blanche, grise et rougeâtre dresse sa silhouette menaçante au-dessus du port. Du sang répandu un peu partout, le sang d’une population meurtrie et désespérée. Des hurlements, des cris, des appels au secours continuent de résonner en notre cœur et dans notre mémoire… Des maisons et des immeubles éventrés, des voitures endommagées, des éclats de verre parsemés sur plusieurs kilomètres carrés de la capitale et bien au-delà… Des dizaines de milliers de foyers déplacés, à l’intérieur du pays comme à l’étranger…

Plusieurs milliards de dollars américains de pertes ont été estimés dans un pays déjà au bord du gouffre économique et monétaire… Reste l’espoir, l’invincible espoir, que l’économie se rétablira un jour et que maisons et propriétés seront réparées, rénovées, embellies, comme le montrent les quelques pages consacrées à la réhabilitation du Collège Saint-Grégoire. Mais qu’en est-il de ceux dont la vie a été fauchée l’espace de quelques secondes, tous les êtres chers qui nous ont quittés sans espoir de retour… Chacun se souvient de tel ou tel visage, de tel ou tel nom… Notre communauté a perdu 7 personnes, quelques pages de ce numéro du Nous leur sont consacrées… mais est-ce suffisant ? Raconter leur histoire ou le drame de leurs familles, s’en souvenir est important, mais est-ce vraiment les honorer ?...