Slideshow

CAS : Concours de dessin/peinture pour la carte de parrainage - Noël C.A.S. 2019

Jamhour, le 3 octobre 2019

Chers amis,

Le Comité d'Activités Sociales (CAS) lance, à l'occasion de Noël, son concours de dessin/peinture pour illustrer la carte de parrainage.

Le jury sélectionnera une seule œuvre qui sera imprimée sur la carte de parrainage. Celle-ci sera envoyée aux parents d’élèves afin de solliciter leur contribution aux deux grandes fêtes de Noël organisées par le CAS à l’intention de plus de 1.000 enfants issus de milieux défavorisés.

Les "artistes" sont invités à se mettre à l’œuvre dès à présent.

Conditions de participation au concours

11e, 10e, 9e : Fournitures à assurer par les parents (CSG)

Fournitures à assurer par les parents : (Classes de 11e)

  • Ardoise blanche avec gros feutre bleu ou noir et torchon.
  • Petite trousse de crayons de couleur en bois
  • Petite trousse (fourre-tout)  :
    • 3 grands crayons à mine
    • Gomme et taille-crayon avec réservoir (peu sophistiqués)
  • 1 règle de 15cm ou 20 cm de long
    • graduée en cm (si possible sans les mm)
    • sans les inches
    • où le trait du zéro paraît loin du bout de la règle
    • transparent incolore

 

Intervention du R.P. Charbel Batour, S.J. au cours du XXVIème Colloque Annuel des Écoles Catholiques du Liban (03.09.2019)

Jalons pour préparer une restructuration du SGEC-L dans le paysage éducatif libanais en plein changement.

Quand j’ai reçu un coup de fil des organisateurs me demandant d’intervenir au Colloque d’aujourd’hui sur un sujet concernant le SGEC-L (Secrétariat Général des Écoles Catholiques au Liban) et sa restructuration, j’ai aussitôt accepté la demande sans réaliser ce que cela impliquerait vraiment. En prenant le temps de creuser davantage la question proposée, j’ai eu des hésitations et des craintes à ce propos. Que puis-je dire sur un sujet aussi complexe ? Comment parler d’une réforme du SGEC-L étant, moi-même, au cœur de l'action de son Conseil Exécutif ? Comment échapper à une spéculation intellectuelle qui n’aboutit pas à grand-chose ? Toujours est-il que le fait que les organisateurs aient pensé faire appel à quelqu’un pour proposer quelques jalons en vue de la restructuration du SGEC-L lève le voile sur un dysfonctionnement ou un manque ou bien une crise quelconque au sein de cette organisation. Pour cette raison, je nous invite à faire ensemble un effort de réflexion et d'autocritique à partir de ce que j’ai vu et vécu au sein même du SGEC-L à partir de l’année 2009 (l’année où la Compagnie de Jésus m’a nommé délégué de ses écoles au Liban auprès du SGEC-L). Ainsi, vais-je vous proposer 10 jalons qui serviront, je l’espère, à la réflexion et à l’action concernant la restructuration du SGEC-L.

Colonie 2019 : album photos

Colonie 2019 : album photos

    Version consultable en ligne : cliquez.
    (version compatible PC & smartphone)

Nous du Collège n°291, juillet 2019

[Nous du Collège n°291, juillet 2019 : version consultable en ligne, cliquez]
(version compatible desktop & smartphone)

 

Nous du Collège n°291, juillet 2019

De la vie à l’école à l’école de la vie

 

« L’éducation ne se borne pas à l’enfance et à l’adolescence. L’enseignement ne se limite pas à l’école. Toute la vie, notre milieu est notre éducation, et un éducateur à la fois sévère et dangereux. » Paul Valéry

 

Si l’éducation commence à la maison, elle se poursuit et se consolide bien à l’école, qui lui assure un environnement propice, basé sur des valeurs propres à elle et une mission bien définie à accomplir auprès de ses élèves. C’est dans cette optique que le Collège met à la disposition des élèves, outre l’enseignement des matières de base, divers moyens pour se former et s’épanouir au niveau personnel, comme par exemple les activités sportives, sociales, culturelles et artistiques, mais aussi technologiques (à noter l’ouverture de l’Académie de Robotique et d’Intelligence Artificielle au Collège en juillet 2019), ainsi que les différents mouvements (scout, MEJ, CAS), etc.

Elle arme ainsi les jeunes qui lui sont confiés du bagage nécessaire pour affronter la vie extrascolaire et compléter par là même l’éducation qu’ils ont reçue sur les bancs de l’école. Certains deviendront politiciens, d’autres éducateurs ou hommes d’affaires, ou encore artistes ou hommes de religion. Nous retenons ici l’exemple de deux anciens élèves de Jamhour qui se sont illustrés dans leur carrière : feu le patriarche Cardinal Mar Nasrallah Boutros Sfeir auquel nous rendons hommage dans les pages du Carnet de famille, et M. Sélim Bassoul, PDG de Middleby Corporation et fondateur de Bassoul Dignity Foundation, parrain de la Promotion 2019 (voir rubrique Promo). Si l’un était l’incarnation du dialogue interreligieux et du vivre-ensemble, l’autre a pu tirer bien des leçons de ses échecs scolaires pour percer dans une carrière à l’international et s’investir de surcroît dans l’humanitaire. Ces anciens, tous deux des exemples d’humilité malgré leurs postes haut placés, reflètent bien les valeurs transmises par l’éducation scolaire à Jamhour, mais aussi par les leçons de la vie.

Sport : Résultats du cross-interscolaire organisé par Jamhour et sponsorisé par Fransabank

Notre élève du CSG Rudy Ojeil (Minime) a été classé 2e au cross-country interscolaire organisé par Jamhour, le samedi 19 janvier 2019.

Rudy a fait une très belle course et un très bon chrono 9min59s. Bravo Rudy !

Sport : Résultats du Collège Saint-Grégoire au triathlon interscolaire du Collège Notre-Dame de Jamhour

Le Collège Notre-Dame de Jamhour a organisé son triathlon interscolaire annuel sponsorisé par Fransabank (course, saut en longueur, balle pour les poussins et poids pour les autres catégories).

Les élèves du CSG ont pris part à ce triathlon et ont remporté 2 coupes de 3e place pour les Poussines et les Benjamins.

Côté classement individuel, Marc Nawar (Benjamin) a récolté une médaille de bronze.

Bravo à nos élèves et merci à M. Elie Abi Rached, qui a accompagné et a coaché les élèves, ainsi qu’aux professeurs d’EPS du CSG. Et surtout grand merci à la Directrice du CSG, Mme Amale Barakat, qui encourage tous les sportifs du Collège.

Voici résultats techniques :

“Kids for Human Rights” concours international de dessin (10 décembre 2018)

Félicitations à Yasmina Bakhache et Clara Seif en classe de 4e3 CSG qui ont obtenu une mention honorable dans la catégorie “A human right I feel strongly must be defended” (Le droit de l’homme qu’il faut absolument défendre).

Organisé par le Service de l’Information des Nations Unies à Genève, la Fondation Gabarrón (Espagne) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, dans le cadre du soixante-dixième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme, ce concours a réuni 17 000 participants du monde entier, âgés de 10 à 14 ans. 61 mentions honorables ont été attribuées aux œuvres méritantes, dont celles de Yasmina et Clara.

Inauguration du Nouveau Bâtiment au Collège Saint-Grégoire (09/10/2018)

Surprenant le regard du visiteur, le Collège Saint-Grégoire a pris, en cette année 2018, une envergure nouvelle, s’étendant en surface et en bâtiments afin de pousser plus loin son développement et offrir à ses élèves les meilleures structures et les équipements les plus innovants.

L’inauguration du Nouveau Bâtiment a rassemblé des acteurs du secteur éducatif au Liban, des parlementaires et des amis du Collège autour du recteur, P. Charbel Batour, du vice-recteur P. Denis Meyer et de la communauté jésuite de Jamhour.

Placée sous le patronage du gouverneur de la ville de Beyrouth, le juge Ziad Chbib, la cérémonie a débuté par le mot de bienvenue de la directrice déléguée du Collège, Mme Amale Barakat, qui a mêlé dans son discours la poésie à la couleur pour placer chacune des constructions de Saint-Grégoire dans les tonalités de la nature. [Consulter l’intégralité du mot]

Un film documentaire a ensuite retracé l’histoire du Collège de 1928 à 2018, passant en revue les développements, mais aussi les drames qui ont jalonné 90 années d’existence. (https://www.youtube.com/watch?v=wOLK_eKOufA)

Message du recteur pour la rentrée 2018 (10 septembre 2018)

Pour l’ouverture de cette année scolaire 2018-2019, le P. Charbel Batour a délivré un message fort, à la fois pragmatique et optimiste.

Se basant sur le thème « Les réseaux sociaux et la vie privée, quelle communication ? », le Père Batour a abordé le fléau que peut devenir l’usage immodéré des réseaux sociaux, notamment dans l’amalgame que jeunes et adultes risquent de faire entre le privé et le public, entre la vie réelle et la vie virtuelle. Sans diaboliser pour autant le recours aux médias, le père recteur a souligné l’importance de la discrétion, invitant chacun au discernement et au respect de la vie privée [Thème de l'année 2018-2019].

Le Recteur a également soulevé la question des addictions, invitant les éducateurs à la plus grande vigilance, il a dénoncé l’accès facile aux jeux vidéo de tout genre, aux diverses drogues, demandant à chacun des acteurs de la vie scolaire d’être attentif à chaque élève confié au Collège.