Slideshow

Entrevue avec le R.P. Charbel Batour, S.J., un an après l’explosion apocalyptique du 4 août 2020

Mémoires du 4 août 2020 (ouvrage collectif)

 

Un homme sans mémoire est un homme sans vie, un peuple sans mémoire est un peuple sans avenir.
Ferdinand Foch

Pour la première commémoration du drame du 4 août 2020,
le Collège Notre-Dame de Jamhour présente son ouvrage collectif

Mémoires du 4 août 2020

Face à l’horreur de l’explosion du 4 août 2020, nombreux sont les membres de la communauté du Collège qui ont sublimé leur vécu traumatisant à travers l’écriture, la peinture, le dessin, la photographie, etc. Des moyens, parmi d’autres, pour dire non à la violence et au fatalisme mais surtout pour dire non à l’oubli et à l’indifférence…

Pour immortaliser ces différentes expressions artistiques, qui sont à la fois une thérapie personnelle et un devoir collectif de mémoire, le Collège leur a donné corps dans un recueil de mémoires.

Cet ouvrage rassemble les textes, toiles et compositions audiovisuelles de près de 80 participants : anciens, parents, élèves ou éducateurs.

Consultez l'ouvrage au lien suivant : http://www.ndj.edu.lb/e-memoires-4-aout-2020/

Annonce(s)

Dématérialisation des supports

<<<<<<>>>>>>

À partir du 28 juillet 2021, l’Administration ne pourra délivrer aucune attestation.
Le Collège sera fermé durant tout le mois d’août.

<<<<<<>>>>>>

Le Collège Notre-Dame de Jamhour et le Collège Saint-Grégoire tiennent à rappeler aux parents que les informations officielles ne sont pas communiquées par WhatsApp…
Toutes les annonces sont publiées  sur leurs plateformes officielles : Sites web, Applications et Pages officielles Facebook et Instagram.

<<<<<<>>>>>>

Lettre du Père Recteur à l’attention des parents d’élèves du CNDJ et du CSG

Le Père Recteur
JR/ 4097/21

Jamhour, le 29 juin 2021

À l’attention des parents d’élèves du CNDJ et du CSG

Chers Parents,
Suite à une série de réunions et de consultations avec les Comités des parents et d’autres instances financières et vu la gravité de la situation économique et monétaire du pays, la direction du Collège a pris la décision d’augmenter de 30% les salaires de ses enseignants et du personnel de l’administration et de l’intendance. Cette augmentation sera accordée à partir de l’année prochaine sous forme d’avance sur cherté de vie.

Comme vous le savez, les salaires, qui sont restés au taux de 1500 LL / 1 USD, sont devenus dérisoires dans le contexte actuel. Un réajustement salarial s’impose à nous tous si nous avons à cœur l’avenir de l’éducation de nos enfants. Un enseignant qui n’arrive pas à subvenir aux besoins minimaux de sa famille, comment pourrait-il assurer un service de qualité à nos élèves ? Un des dangers de la crise actuelle, c’est de perdre la qualité de l’éducation qu’assurent encore nos institutions ou de compromettre carrément l’éducation. Comme je vous l’ai écrit en décembre 2017, suite à l’adoption par le parlement libanais de la loi 46 :

« La crise actuelle [due à l’augmentation mal étudiée des salaires] met en danger toutes les écoles comme Jamhour, en particulier les écoles catholiques dont la mission est avant tout l’éducation offerte à tous. D’après les études menées par un ensemble d’experts scolaires, 150 des 317 écoles catholiques seraient menacées de fermeture. Il s’agit de petites écoles de moins de 400 élèves et qui se trouvent dans les zones périphériques du pays. Même les grandes écoles comme Jamhour ne sont pas à l’abri de ce danger. Dans le meilleur des cas, elles risquent de devenir des écoles réservées à une classe sociale privilégiée… alors que nous avons toujours voulu que Jamhour soit une école où les élèves de toute couche sociale se rencontrent, vivent ensemble, et forment une véritable communauté. C’est le même esprit qui anime nos 2320 écoles jésuites de par le monde. [Avec l’adoption de la loi 46], Jamhour, comme toutes les écoles catholiques du pays, risque d’être réservé à une minorité d’élèves, aux « happy few » ! »

Aujourd’hui, malheureusement, nous y sommes… Si un soutien substantiel n’est pas apporté aux institutions éducatives, peu d’écoles à partir de 2021-2022 vont pouvoir encaisser le choc de l’effondrement économique actuel.

Depuis sa fondation, notre Collège, fort de la solidarité exceptionnelle unissant tous ses membres, espère toujours compter sur la générosité des parents d’élèves et des donateurs pour lutter contre le chaos actuel en préservant un enseignement de qualité et en maintenant une mixité sociale parmi nos élèves. Vous comprenez que cela n’est plus possible sans une aide substantielle au personnel du Collège. Complètement démunis face à la situation dramatique de notre économie et pensant à l’émigration comme seule issue possible, nos enseignants demandent à bon droit un réajustement, ne serait-ce que minimal, de leur salaire, et ce, pour ne pas sombrer dans le désespoir et la démission totale.

NOUS DU COLLÈGE N°295, JUILLET 2021

[Nous du Collège n°295, juillet 2021 : version consultable en ligne, cliquez]
(version compatible desktop & smartphone)
(version pdf à télécharger 129MB - version BASSE RÉSOLUTION à télécharger 24MB)

Éditorial : “Tu seras un homme, mon fils”

Dans le contexte actuel où plus de la moitié de la population libanaise peine à assurer son pain quotidien, sur fond de système politico-économique en plein effondrement, la question cruciale est de savoir comment faire pour résister coûte que coûte…

À l’heure où le Liban connaît la pire crise humanitaire de son histoire, il est pourtant une voix qui se lève, belle, forte, pugnace, que tout le chaos environnant ne parvient à faire taire : c’est la voix de tous ceux qui ont décidé de ne pas baisser les bras…

Une énergie positive anime heureusement beaucoup de Libanais, mais elle se heurte inévitablement à de nombreux obstacles faisant d’elle un défi de tous les instants, et pour cause…  

Les jeunes Libanais, notamment les élèves, ont été victimes, ces deux dernières années, de nombreuses perturbations, et ce, à différents niveaux.

Le confinement imposé suite à la pandémie, la crise économique et financière ainsi que l’instabilité sécuritaire ont, immanquablement, impacté négativement la vie de tout un chacun mais, pour autant, les Libanais, et plus spécifiquement les jeunes, en sont sortis grandis. Par cette expérience pourtant fâcheuse, ils ont gagné en maturité et en responsabilité. Le vécu de cette situation pourtant inédite aura inculqué à plus d’un le courage, l’humilité, l’authenticité ; il aura aussi appris à savourer l’instant présent, tout en mesurant son élan et ses émotions.

C’est ainsi que les élèves du CNDJ et du CSG ont pu mener à bien leurs tâches et leurs études, avec courage, responsabilité et maturité. Certains se sont distingués dans des projets extrascolaires, tels les différents concours interscolaires, les arts, le sport ou même l’écologie. La promotion 2021 avec ses 98% de mentions au Baccalauréat français est l’exemple parfait des fruits récoltés par nos jeunes : ils insufflent un nouvel élan, l’espoir en un avenir meilleur…

Impressions : Journal du Collège Saint-Grégoire, n°27 (juillet 2021)

 

Impressions : Journal du Collège Saint-Grégoire, n°27 (juillet 2021)

[Impressions n°27, juillet 2021 : version consultable en ligne, cliquez]
(version compatible desktop & smartphone)
(version pdf à télécharger 7MB)

Chers élèves de 3e,

C’est la deuxième année consécutive que nous ne célèbrerons pas le départ de nos élèves de 3ème : ainsi le veut la vie et ses aléas. Mais ce désagrément qui nous attriste certes tous aujourd’hui, n’est rien à côté de tout ce que nous avons, tout ce que vous avez vécu cette année ou plus précisément tout ce que nous continuons de vivre depuis bientôt deux ans…

TRAVAIL DE VACANCES 2020-2021 (DEVOIRS DE VACANCES)

Travail de vacances 2020-2021 (devoirs de vacances)

 

Listes des manuels scolaires (liste des livres)

Listes des manuels scolaires (listes des livres)
2021-2022

N = Nouveau manuel au Collège
(fichier pdf ~100kb)

 

 

Consulat Général de France à Beyrouth : Consulat de France: 2e campagne des bourses scolaires 2021-2022 - Familles Françaises

Mesdames et Messieurs,

La 2nde campagne des bourses scolaires 2021/2022 s’ouvrira le mercredi 1er septembre 2021.

Les familles concernées par cette campagne sont les suivantes :

  1. Nouvelles demandes : les familles installées au Liban après la date limite de dépôt des dossiers en 1ère campagne ou les familles déjà résidentes dont la dégradation de la situation financière nécessite le dépôt d’un dossier ;
  2. Les familles souhaitant présenter une demande de renouvellement suite à un échec au baccalauréat ou une raison majeure qui les a empêchées de déposer en 1ère campagne ;
  3. Les familles ayant déposé un dossier en première campagne et sollicitant sa révision suite à un changement de situation probant et justifié par des documents. A défaut, la décision de la 1ère commission nationale sera maintenue.
  4. Les familles devant fournir un justificatif complémentaire suite à  l’ajournement de leur dossier en 1ère commission.

Les familles sont invitées à venir déposer leurs documents sous enveloppe, à l’entrée principale de l’Espace des Lettres, rue de Damas, du lundi au vendredi, de 8h15 à 16h du mercredi 1er septembre au vendredi 24 septembre 2021, dernier délai.

Documents à fournir :